Nouvelles et information

LA VOIE MARITIME ANNONCE DES PROJETS D’ÉNERGIE PROPRE POUR LE CANAL WELLAND


(St. Catharines (Ontario), le 26 juin 2007) – La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Canada (CGVMSL) a annoncé aujourd’hui qu’un accord a été conclu avec Rankin Renewable Power Inc. en vue de réaliser trois projets hydroélectriques «écologiques» sur le canal Welland. Selon l’entente, Rankin, une entreprise de St.Catharines, construira et exploitera trois centrales électriques qui seront situées aux déversoirs adjacents aux écluses 1, 2 et 3.


L’entente qui porte sur une période de 25 ans annonce une nouvelle ère pour la production d’une énergie propre et renouvelable sur le canal Welland. Chacune des centrales pourra produire 2 mégawatts d’électricité au fil de l’eau, tirant parti de l’eau du canal qui coule normalement dans les déversoirs existants. L’électricité produite sera transmise à des lignes de distribution locales appartenant à des services publics d’électricité et utilisée dans le réseau électrique provincial.


Le président et chef de la direction de la CGVMSL Richard Corfe a fait remarquer que le projet témoigne éloquemment de l’engagement de la Voie maritime en matière de responsabilité sociale des entreprises. «Dans le cadre du mandat que nous tenons de Transports Canada, nous sommes responsables du canal Welland, a-t-il dit. Cette initiative nous permet d’élargir notre rôle en vue de capter le potentiel hydroélectrique inexploité du canal au profit de tous les Ontariens. Le résultat alimentera les foyers en énergie véritablement propre.»


Rankin Renewable Power Inc. a été retenue à l’issue d’un concours. Elle est une division de Rankin Construction Inc., une entreprise qui a une vaste expérience de la gestion de projets sur le canal Welland. Son président Tom Rankin a souligné avec enthousiasme le potentiel de ce nouveau projet: «Nous sommes fiers de cette initiative de production d’énergie renouvelable et nous entrevoyons une relation à long terme avec la Corporation. En plus d’appuyer les initiatives provinciales et fédérales en faveur d’une énergie propre, ces trois centrales électriques réduiront les émissions de gaz à effet de serre de 38 900 tonnes de CO2 par année – soit autant que si on retirait 8 420 voitures de la circulation. L’énergie produite suffira à alimenter presque 5 000 maisons.»