Nouvelles et information

Les entités de la Voie maritime dirigent une mission commerciale en France et en Espagne

(Cornwall, le 17 septembre 2002) - La Saint Lawrence Seaway Development Corporation (SLSDC) (États-Unis) et la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) (Canada) dirigent à partir du 16 septembre une délégation de 13 cadres américains et canadiens des Grands Lacs qui effectuera en France et en Espagne une mission commerciale au profit de la Voie maritime. Au cours de la mission, les activités et réunions donneront aux délégués des occasions de faire valoir le réseau Grands Lacs-Voie maritime comme solution rentable et fiable pour l'exportation et l'importation de marchandises.


« Les missions commerciales jouent un rôle essentiel pour la santé de l'ensemble du réseau Grands Lacs-Voie maritime, a affirmé l'administrateur de la SLSDC Albert S. Jacquez. Elles permettent à des cadres du milieu maritime de joindre de nouveaux clients et de les sensibiliser aux avantages économiques que peuvent récolter ceux recherchant un accès à plus de 100 millions de consommateurs nord-américains grâce à une voie navigable intérieure sûre, efficace et fiable. »


Le programme de la délégation prévoit ses premières réunions à Paris, important centre maritime européen. Après deux jours de rencontres avec des expéditeurs, des représentants du gouvernement et des professionnels du milieu maritime, le groupe américano-canadien représentant les entités de la Voie maritime, des ports des Grands Lacs et des syndicats se rendra dans deux ports français : Le Havre et Rouen, en Normandie. Le Havre est un des cinq plus grands ports de conteneurs en Europe. Rouen est un important port fluvial sur la Seine; il dessert la région métropolitaine de Paris. La délégation y fera une présentation devant les administrateurs portuaires locaux.


La mission se rendra en Espagne la deuxième semaine. Les membres rencontreront des experts en transports maritimes à Barcelone, premier port espagnol en 2001, sur la mer Méditerranée. Les représentants de la Voie maritime sont particulièrement intéressés de discuter des possibilités touristiques des Grands Lacs avec des dirigeants du secteur des croisières dans le port catalan.


Le président de la CGVMSL Guy Véronneau, coparrain de la mission, insiste sur l'importance qu'il y a à faire mieux connaître la Voie maritime auprès des entreprises européennes. « L'Europe est un de nos principaux marchés, a souligné M. Véronneau. Nous voulons leur faire savoir que nous apprécions leur clientèle et que nous avons la capacité d'en faire davantage pour eux. Grâce à notre nouveau site Web, au cybercommerce, à la mise en œuvre du système d'identification automatique des navires et à d'autres améliorations auxquelles nous travaillons constamment, la Voie maritime offre d'année en année un meilleur service à ses clients. »


La délégation reviendra le 26 septembre.


Cette nouvelle mission commerciale binationale outre-mer est la 25e que les entités de la Voie maritime ont parrainée ou coparrainée depuis 16 ans pour stimuler le commerce sur les 3700 km du réseau Grands Lacs-Voie maritime. La mission de cette année est la deuxième à se rendre en France, après celle de 1985. Des missions commerciales ont visité l'Espagne à trois reprises précédemment, plus précisément Barcelone, Madrid et Bilbao en 1986, 1989 et 1991 respectivement.